dimanche 10 juin 2012

Ki wòl medya yo nan pwomosyon kilti lakay


Jou ki te samdi 9 jen an,BJL te resevwa jounalis kiltirèl Adler Jean-Pierre ki tap pale sou wòl laprès nan pwomosyon kilti lakay. Deba te enteresan anpil,anpil jèn te patisipe. Apre entèvansyon jounalis la,powèt Sosyete Powèt lang kreyòl yo,te bay yon espektak nan lari kafou. Yo te batize aktivite sa a : « Lekti ban piblik. »











2 commentaires:

  1. DEMENTI


    Ce que vous mettez 10 ans à construire, une personne peut la détruire en une heure. Simplement en insinuant le doute et la suspicion au sein d’un groupe ou d’une équipe.
    Le mal se répand très vite et la destruction de l’édifice est en marche.

    La Moovance travaille depuis 2002 en essayant de créer un réseau de partenaires fiables en Haïti. Nous venons d’apprendre avec tristesse qu’un soi-disant journaliste de média alternative colporte, l’idée auprès de nos partenaires que nous aurions reçu une subvention de 1 millions d’euros.

    C’est absurde vu nos budgets annuels :
    2010
    Budget annuel : 9200 euros
    Dont subventions : 0 €

    2011
    Budget annuel : 12900 €
    Dont subventions : 1800 €

    2012
    Budget annuel : 16600 €
    Dont subventions : 7600 €

    L’un de nos partenaires, la BJL bibliothèque de Carrefour, dirigée par Leslie Giordani, qui réalise un travaille extraordinaire avec les jeunes, les étudiants, les artistes….de Carrefour, nous accuse de blanchiment d’argent et le diffuse au sein de nos autres partenaires de cette ville.
    Nous sortons de notre silence car certains de nos partenaires et membres de l’A. Moovance ont été agressés verbalement et ça aurait pu dégénérer.
    Nous faisons beaucoup de choses avec très peu de moyens, parce que nous avons la passion de ce que nous faisons.

    Beaucoup connaissent mon engagement, et celui de la Moovance contre les associations et les ONG qui détournent les fonds alloués aux pays.
    Nous pensons que c’est une tentative de déstabilisation, nous ne nous laisserons pas faire. « amba lakay yo di bat chin an, tan met li…. »

    L’ONG Bibliothèque Sans Frontière, aurait donné des informations à Giordani que nous n’étions pas digne de foi, alors que nous les avons contactés pour transporter nos livres à la bibliothèque BJL et qu’ils nous avaient dit qu’il fallait leur faire un don de ces livres, et c’était eux qui choisissaient les lieux bénéficiaires, nous avions donc refusé de travailler avec eux.

    Nous constatons malgré nous que la parole du blanc est évangile pour nos compatriotes et nous le regrettons. La BJL et Giordani ont fait leur choix et nous leur souhaitons toute la réussite du monde et que leur projet se réalise.
    Nous déclarons n’avoir jamais reçu de subventions de 1 million d’euros, ni même de subvention supérieure à 7600 €.
    Nous avons juste décidé de vouer notre vie à Haïti, pour le meilleur et pour le pire.

    Fritz Nevil
    Président de l’A. Moovance

    RépondreSupprimer